À quoi ressemble L’assiette des pratiquants de l’exposition au froid ?

« Une alimentation équilibrée est la clé d’un corps et d’un cerveau en pleine santé. » Vous avez dû entendre cette phrase à chaque coin de rue…

Et pourtant, beaucoup trop de personnes ne prêtent pas attention à ce qu’ils mangent et font avec leurs corps et esprit. Par exemple, la consommation de produit industriel et de boisson alcoolisée ne cessent d’être la principale source « d’alimentation » des étudiants de France !

La cause ? Une mauvaise éducation et prévention sur la nutrition et une forte volonté à se réfugier dans la nourriture « facile » et industrielle. Provoquant une forte montée du taux d’obésité, de dépression et de déclin cognitif chez les jeunes générations.

En effet, une mauvaise alimentation à un très grand impacte sur notre « Mood » et nos performances cognitifs !

Et la raison est assez simple, une mauvaise alimentation affecte non seulement la structure, mais aussi le fonctionnement de notre corps. Et sachant que notre cerveau fait partie de notre corps, et que notre mental, volonté et concentration travaillent en son sein, une mauvaise alimentation affectera inévitablement ces muscles.

En bref, une bonne santé se joue donc aussi dans notre assiette. Et les pratiquants de l’exposition au froid n’hésite pas à adapter leur alimentation pour accroître leur santé !

Maintenant, que vous désirez accroître votre santé en favorisant et en vous concentrant sur X aliments… Sachez que vous avez sonné à la bonne porte ! Il ne me suffit plus qu’à vous montrer ce dont les pratiquants de l’exposition au froid priorisent afin de pouvoir remporter les épreuves sportives de l’exposition au froid.

Toutefois, cet article n’est absolument pas la pour vous donner X conseils pour que vous puissiez vous débarrasser de vos mauvaises habitudes alimentaires et de perdre X kilos en T semaines.

Sommaire

  • 1 – Une bonne hydratation est la clé pour un cerveau et un corps performant
  • 2 – Votre cerveau a cruellement besoin de plus de gras !
  • 3 – Les sucres lent sont le « carburant » par excellence de votre cerveau

Une bonne hydratation est la clé pour un cerveau performant

Le saviez-vous ? Notre cerveau est composé à 75% d’eau.

Ce qui signifie que lorsque nous sommes déshydratés, c’est la quasi-totalité de notre système qui est atteint. Il ne fonctionne pas aussi bien que d’habitude et cela peut avoir des conséquences par la suite : malaises, accumulation de toxines, migraines et une perte de performance physique et mentale…

Par exemple, une simple déshydratation de 1 à 2% suffit à altérer nos capacités cognitives et physiques. Et à contrario, un apport régulier, quelques gorgées toutes les heures, accélère même de 14% nos capacités cérébrales et physiques. Sachez que nous avons besoin d’environ 2,5L par jour (pour compenser les pertes) dont 1,5L doit être apporté par la boisson, le litre restant est apporté par la nourriture.

Il est aussi possible de limiter les risques d’être atteint d’Alzheimer, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson et de la maladie de Lou Gehrig.

Plutôt intéressant, non ?

Pour finir, l’eau est essentielle à la bonne circulation des nutriments dans l’organisme. C’est un système de transport corporel efficace et essentiel pour le bon fonctionnement de notre cerveau puisque celui-ci à besoin de consommer des nutriments pour travailler.

Votre cerveau a cruellement besoin de plus de gras !

Votre cerveau est gras… et au sens propre !

Si on enlève toute l’eau de notre cerveau, on se retrouve avec un bon morceau de gras. Plus précisément, un morceau constitué de 60% de gras. Dès lors, nous pouvons affirmer que notre cerveau à besoin de beaucoup de lipide pour bien fonctionner et être performant !

En effet, les lipides constituent non seulement les membranes de toutes nos cellules, mais ils gainent aussi les axones des neurones, assurant la bonne conduction des messages nerveux dans le cerveau.

Toutefois, il s’agit de faire attention à quel type de gras notre cerveau à besoin. N’allons pas imaginer que celui-ci à besoin d’aller au Macdonald pour commander une dizaine de Big-Mac…

À l’inverse, ce sont les lipides polyinsaturés comme les omégas-3 qui feront la différence pour votre cerveau. Vous les trouvez dans les huiles végétales (colza, lin, sésame), les fruits à coque (noix, noisettes, amandes cacahuètes) et les poissons gras (maquereau, hareng et sardine.)

Les sucres lent sont le « carburant » par excellence de notre cerveau

Notre cerveau a aussi besoin d’un apport constant en sucre.

Malheureusement, les 3 à 4 repas de la journée ne suffisent pas à alimenter notre cerveau en énergie avec un apport en sucre régulier. C’est pour cela qu’il faut privilégier les sucres lents présents dans les aliments complets, comme les céréales et farines.

Pourquoi les sucres lents et non les sucres rapides ?

Premièrement, le corps digère les sucres lents bien plus lentement et progressivement, assurant un taux de sucre dans le sang et un apport au cerveau régulier.

Deuxièmement, les sucres rapides se consomment trop rapidement dans l’organisme et augmentent considérablement le risque de développer des maladies cardio-vasculaires et d’avoir la maladie d’Alzheimer. Car avec l’âge et la malbouffe, la barrière hémato-en-céphalique de l’hippocampe devient poreuse et laisse alors passer des produits dangereux, comme les protéines amyloïdes, impliquées dans la maladie d’Alzheimer.

Les sucres à proscrire sont les sucres rapides comme le sucre, la farine et le pain blancs, les jus de fruits et les sucres ajoutés dans les produits issus de l’industrie agroalimentaire.

Et maintenant que vous connaissez les aliments à privilégier et ceux à proscrire, il ne vous reste plus qu’à prendre soin de votre corps et d’aller faire un petit tour dans le supermarché de votre coin ! Et si vous désirez tester votre volonté, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous pour découvrir le défi Ice-man que j’ai préparé à l’occasion.

Bonus : Découvrez Le Défi Ice-Man Challenge De 7 Jours Et Faites Vos Premiers Pas Dans L’exposition Au Froid

J’ai préparé un défi d’une semaine de douche froide spécialement pour vous pour vous faire découvrir l’exposition au froid en toute sécurité.

Prenez votre temps pour lire l’article. Il est primordial pour vous de connaître les règles de sécurité sur le froid ! Je vous ai fait la liste des articles pour votre initiation. 

Installez-vous confortablement, téléphone éteint et dos bien droit ! Cliquez sur le lien pour vous rediriger vers l’article proposant le défi et amusez-vous ! Lien du défi : Ice-man challenge : 7 jours de douche froide.

Apprenez À Développer Vos Capacités Physiques Et Mentales Afin De Vous Permettre D’atteindre Votre Plein Potentiel.

Vous avez aimé l'article ? Partagez le à vos amis !

Facebook
Twitter
Linkedin
Pinterest